Chroniques

No Rules

Titre : No Rules
Autrice : Anita RIGINS
Éditions : Addictives
Nombre de pages : 532
.
.

Synopsis : Comment gagner un jeu dont on ne connaît ni les règles, ni les codes ?

A peine arrivée sur son nouveau campus, Iris assiste à une vague d’hystérie dans les couloirs de la fac. Le groupe le plus sélect’ du campus vient de lancer une invitation : qui veut tenter de les rejoindre ?

Les membres de La Meute règnent en maîtres sur l’université : tout le monde les connaît, et tout le monde veut en être… Sauf Iris, qui a des priorités bien différentes ! Mais c’était sans compter sur Tucker, le leader du groupe aussi horripilant qu’attirant, qui a d’autres plans pour la jeune fille… Et alors que le bad boy l’entraîne dans son univers sulfureux et inquiétant dont elle ne connait pas encore les règles, Iris va vite se rendre compte que résister à la tentation n’est pas si facile !

Sera-t-elle prête à pousser les portes de l’enfer aux côtés de Tucker… au risque de trop se prendre au jeu ?

.
.

.

Mon Avis : Après avoir vécu un gros drame familial, Iris décide de changer de ville et d’université afin de se prouver qu’elle est passé à autre chose et qu’elle peut retrouver une vie normale. Dès le début de l’année scolaire, « La Meute », le groupe populaire de l’université lance un concours afin de recruter de nouveaux membres, et Iris va se retrouver à participer à cette « compétition » car le leader de ce groupe à jeter son dévolu sur elle et il se pourrait qu’Iris ne soit pas insensible à Tucker.

A propos des personnages, on a le droit à un vrai mâle alpha avec Tucker : il est beau, privilégié et adulé de tous. Iris quant à elle, est une rousse au caractère de feu qui étudie la psychologie. Pour être honnête, les personnages secondaires ne m’ont pas marqué outre mesure, je dirai juste que le cousin de Tucker dont j’ai oublié le nom m’a fait sourire.

Sincèrement, j’ai été assez déçue par ma lecture… Autant le rythme du livre m’a convenu vu que j’ai lu cette histoire très rapidement, autant plusieurs points de l’histoire ne m’ont pas convaincus du tout. Comme souvent, les protagonistes ont chacun un gros et lourd passé et cette surenchère de drames ne m’a pas convaincue. Si on ajoute à ça une intrigue qui n’est pas très originale et une bande d’amis qui se nomme « La Meute » mais qui est aussi divisée, ça m’a laissée un peu perplexe…

Malheureusement, j’ai trouvé que le récit manquait de profondeur et il y a quelques incohérences. L’histoire avait du potentiel mais parfois, à trop vouloir en faire, on en oublie le principal.

En bref, une lecture en demie-teinte que je ne vous recommande pas forcément…

.

.

« – Alors, t’as une idée ? me demande-t-il gravement une seconde plus tard. Il serre un peu plus les bras et j’observe ses biceps se contracter.

– Une idée de quoi ?

– De qui on va manger ? continue-t-il avec assurance.

La lumière se fait dans mon esprit. Je me penche vers lui.

– Attends… Tu fais partie de cette connerie ?

Tucker ne me répond pas. Il continue de me fixer avec attention et je comprends que oui, il en fait bien partie. Les liens se tissent dans mon esprit. Je me souviens de sa surprise en me voyant lui tenir tête lors de notre rencontre… Il n’a pas l’habitude que les gens lui résistent et ne soient pas à ses pieds. Eh bien, laissez- moi vous dire que les choses vont changer.

Perdant patience, je rentre dans une rangée et m’assieds sur un des sièges du milieu, le laissant derrière moi. Je n’ai pas de temps à perdre avec un bouffon qui se prend pour l’un des rois du campus. La place que je viens de rejoindre n’est pas l’une de celles qui lui sont « réservées » alors je suis persuadée qu’il ne me suivra pas. Je sors mon ordi, ignorant tous les étudiants qui se calment peu à peu.

Alors que l’écran s’allume, je sens une chaleur dans mon dos, près de mon oreille. Ne me dites pas qu’il s’est assis derrière moi ? !

Je ne bouge plus, reconnaissant l’odeur masculine qui s’impose à moi. Des petits cheveux se dressent sur ma nuque sans me demander mon avis.

– C’est toi que je mangerai en premier, murmure Tucker.

Je tourne ma tête avec rage.

– Eh bien, j’espère que tu feras une indigestion, gros con. »

.

.

Et vous, avez vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez vous pensé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s