Chroniques

Everithing, Everything

Couverture de Everything, Everything

.

Titre : Everything, Everything

Auteure : Nicola YOON

Éditions : Bayard

Nombre de pages : 360

.

.

Synopsys : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

.

.

Mon avis : J’ai honte, ce livre je l’ai lu l’année dernière mais ce n’est qu’en voyant la bande annonce du film que je me suis aperçue que je n’avais toujours pas publié ma chronique… Elle arrive donc un peu en retard, mais avant le film donc c’est pardonnable non ?!

 .

Dans ce livre, nous allons faire la connaissance de Madeline, une « enfant-bulle » de 18 ans qui de part sa maladie ne peut pas sortir de chez elle et qui va réussir à « s’évader » un peu en espionnant l’arrivée de ses nouveaux voisins et notamment de leur garçon : Olly. Malgré sa maladie et son isolement, Maddy est une jeune femme passionnée et pleine de vie, et à force d’observer son nouveau voisin, ce dernier la remarque et notre grande rêveuse va tomber amoureuse…

.

J’ai adoré ma lecture, ça n’a pas été un coup de cœur mais j’ai trouvé l’histoire originale et j’ai aimé le fait que la fin de cette romance ne soit pas bateau ! De plus, j’ai adoré le fait que suivant les chapitres, toujours du point de vue de Madeline, on ai un échange de mails, ou des définitions de dictionnaire, ou encore comme des captures d’écran… Ces illustrations m’ont fait penser à Phobos ont réussi à me faire entrer un peu plus dans la tête de Madeline (certains dessins ont il me semble en tout cas été dessinés par le mari de Nicola Yoon)

.

Dans la première partie du livre, nous allons surtout être embarqué dans le quotidien de Madeline, on y retrouve une jeune demoiselle qui ne se plaint pas et qui a accepté sa maladie et qui s’éloigne donc des clichés de la fille geignarde… On la découvre et on va tomber amoureuse d’Olly en même temps qu’elle voir ses premiers émois amoureux et c’était tout mignon et agréable à lire ! Dans la seconde partie de l’histoire, les choses vont un peu changer, et je ne peux pas vous en dire tellement plus sinon je risque de vous spoiler et ce n’est pas le but, tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai un peu moins aimé cette partie là…

 .

Le livre est magnifique, le style d’écriture est simple et fluide mais efficace. On y retrouve l’archétype parfait de l’amour interdit : elle ne peut pas sortir à cause de sa maladie ; il vit de l’autre côté de la rue, pour Madeline tout est blanc alors qu’à l’inverse tout est noir pour Olly… Bref jusqu’au bout on se demande comment cette romance peut terminée ! L’histoire est addictive et se lit très vite et j’ai hâte d’aller voir l’adaptation cinématographique.

.

.

« Etre amoureux de toi, c’est encore mieux que de l’être pour la première fois. C’est comme si c’était la première, la dernière, et l’unique fois en même temps. »

.

.

https://www.youtube.com/watch?v=IIY7m41S4aE

 

 

Et vous, avez vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Pensez vous aller voir ce film au cinéma ?

5 réflexions au sujet de « Everithing, Everything »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s