TOP

Mon TOP 10 livresque de l’année 2018 !!

Coucou tout le monde !

Tout d’abord, je vous souhaite une très bonne année 2019, et je vous présente mes meilleurs vœux de santé, d’amour et de réussite pour cette nouvelle année ❤

Histoire de bien commencer l'année, je vais reprendre ce rendez-vous annuel et vous parler de mes lectures préférées de l'année 2018. Je vais me contenter des nouveaux livres que j'ai lu parce que si on parlait de relecture vous retrouveriez encore la trilogie du Prince Captif, Rule & Nash de Marked Men ou encore les garçons d'Off Campus…

[…]

Chroniques

Autoboyographie

Synopsis : Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible).

C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté !

Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée. Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

[…]

Méli-Mélo

Méli-Mélo #5 : Août 2016

Bonjour à toutes et à tous 🙂 J’espère que la rentrée s’est bien passée pour tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter mon méli-mélo du mois d’août  J’espère que l’article vous plaira ! . Mes chouchous beauté du moment : Le gommage et le beurre corporel « Virgin Mojito » de The Body Shop… Lire la suite Méli-Mélo #5 : Août 2016

Chroniques

Boys Don’t Cry

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais…

[…]