Chroniques

Dating You/Hating You

Couverture du livre : Dating You, Hating You

Titre : Dating You/Hating You

Autrices : Chirstian Lauren

Éditions : Hugo Roman

Nombre de pages : 394

.

.

Synopsis : Chacun sait qu’en amour comme à la guerre, tous les coups sont permis. Mais ces deux-là sont sur le point de réaliser que le sabotage est un plat qui se mange nu.

Lors de la fête d’Halloween d’un ami commun, le courant passe instantanément entre Carter et Evie. Être, tous les deux, des agents extrêmement influents d’Hollywood au service des entreprises concurrentes ne suffit pas à éteindre la flamme.
Quand leurs agences fusionnent, les mettant compétition pour le même poste, tous les paris sont ouverts. Ce qui aurait pu devenir une belle romance se transforme en une guerre ouverte de sabotage. Carter et Evie sont pourtant deux trentenaires compétents et haut placés, alors pourquoi ne se comportent-t-ils pas en conséquence ?

Ces deux adeptes du je t’aime/moi non plus auront-ils la chance de vivre un scénario de conte de fée à la manière des films d’Hollywood ?

Entre happy end hollywoodien et tragédie aux proportions épiques, les lecteurs pourront apprécier la romance hilarante, tapageuse et touchante de Christina Lauren, au meilleur de sa forme.

.

.

Mon avis : Alors celle-là je ne m’y attendais absolument pas. Je vous explique : ce weekend je ne savais pas quoi lire et après avoir relu « un livre doudou » Rule me manquait ^^ je me suis dit « il me reste un Christina Lauren dans ma PAL, je vais le sortir et ça va être une chouette lecture ! » et bien j’ai le regret de vous dire que ce livre de Christina Lauren est tout sauf génial. Ne faîtes pas de mon avis une généralité, car je pense qu’il peut plaire à d’autres, mais je trouve que ce roman est en dessous de tous les autres livres de ce duo d’autrices. Rendez-vous compte, je me suis ennuyée sur la première moitié du livre ; les 150 premières pages contiennent beaucoup trop de descriptions et la mise en place du décor est lente… Franchement ça aurait pu être une bonne histoire mais là je me suis ennuyée et avec ces autrices je ne suis pas habituée à ça…

Pour en revenir à l’histoire, nous faisons la connaissance de Carter et Evie qui vont se rencontrer lors d’une soirée déguisée organisée par un couple d’amis en commun. Ils vont se rendre compte, quelques jours plus tard, qu’ils vont être amené à travailler ensemble pour un temps puisque, à terme, l’un de leurs deux postes sera très certainement supprimé. En fait, leur chef leur demande tout bonnement de faire équipe mais d’être meilleur que l’autre… Autant vous dire que le début de flirt qui s’était installé entre eux va être coupé net dans son élan et que l’on va voir une petite guerre de tranchées s’installer gentiment entre eux deux au bureau !

Énoncée comme ça, l’intrigue me plaisait énormément vu qu’en règle générale j’apprécie les jeux du chat et de la souris en romance. Cependant, et comme je vous le disais précédemment, j’ai trouvé ce livre vraiment trop descriptif et l’histoire qui avait du potentiel se retrouve malheureusement enlisée par tous les détails de ce qu’est d’être un agent artistique…

Les personnages m’ont bien plu, nous avons d’un côté Evie une trentenaire qui est mariée à son travail et qui a son petit caractère et de l’autre côté nous avons Carter, vingt-huit ans, superstitieux et ayant un petit complexe d’infériorité vis-à-vis de son frère. Bref, deux protagonistes très normaux et donc très humains. Les personnages secondaires sont (trop ?) nombreux et j’ai surtout appréciée les copines d’Evie ainsi que Becca. Par contre, doit-on vraiment parler de Brad le misogyne ?

Au final, je crois que je suis vraiment contrariée d’avoir été ennuyée. Habituellement, quand je prends un livre des Christina Lauren je sais que je vais passer un bon moment et là je ne vais pas dire que j’ai passé un mauvais moment puisque la plume est toujours agréable à lire mais j’ai trouvé que l’histoire n’était pas aussi fluide que d’habitude. De plus, la fin était trop prévisible selon moi, et surtout il n’y a pas d’épilogue…

En bref, je suis déçue d’avoir été déçue.

.

.

« Je pense que je réalise seulement maintenant à quel point il est épuisant d’être une femme. Trop mince ou pas assez mince. Vous avez le droit de faire votre job à la perfection, mais ne vous hasardez pas à en mettre plein les yeux à un homme. Faites-vous entendre, mais ne soyez pas garce. Souriez. »

.

.

Et vous, avez vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez vous pensé ?

3 réflexions au sujet de « Dating You/Hating You »

  1. J’avoue que je l’avais aussi trouvé un peu en dessous des autres Christina Lauren mais il m’avait bien amusé quand meme
    Apres clairement de ces auteures j’aime autant retrouver Bennett que Carter 😀
    Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s