Chroniques

Eliza et ses monstres

Couverture du livre : Eliza et ses monstres

Titre : Eliza et ses monstres
Autrice : Francesca ZAPPIA
Éditions : Robert Laffont, dans la collection R
Nombre de pages : 398
.
.

Synopsis : Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et… qui n’a pas d’amis.

Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.

Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.

Mais Eliza ne peut s’imaginer aimer le monde réel plus qu’elle n’aime sa communauté numérique.

Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d’être vécue hors ligne…

Le nouveau roman écrit et illustré par Francesca Zappia, la talentueuse auteur de Je t’ai rêvé.

.

.

Mon Avis : J’ai lu ce livre presque dès sa sortie et je pense que j’ai bien fait de ne pas trop attendre tous les avis. Je m’explique, depuis sa sortie, voir même un peu avant, ce livre rencontre un très franc succès et malgré un bon moment de lecture pour moi, on est très loin d’un coup de cœur

Comme pour son premier roman, l’histoire de Francesca Zappia m’a plu mais il me manque quelque chose… C’est loin d’être un coup de cœur pour moi mais cela dit ça a été une agréable lecture et l’histoire était originale, quoique prévisible.

Dans ce livre nous allons donc suivre Eliza, une jeune fille introvertie, fana de dessin et de fantastique qui un jour a commencé à publier les planches de sa BD sur Internet. Le succès a été rapide et elle se retrouve à la tête d’une fanbase importante. Eliza est le genre de fille qui n’est pas à l’aise dans la vie réelle et qui est persuadée que la vie sur internet est meilleure. L’arrivée d’un petit nouveau dans son lycée va lui faire revoir ses positions…

À propos des personnages, je n’ai pas franchement été emballée ni par Wallace, ni par Eliza. Je ne saurais pas vous dire exactement pourquoi mais je n’ai pas réussi à vraiment accrocher avec eux. Gros coup de cœur par contre pour les petits frères d’Eliza : j’ai adoré leurs réparties !

Dans ce roman, il m’a manqué plusieurs petites choses. Tout d’abord, je n’ai pas apprécié avoir des planches de la BD de LadyConstellation sans connaître ni les tenants, ni les aboutissants de ce webcomic ; en fait j’ai surtout été frustrée de ne pas connaître la fin de son histoire.

J’ai également été gênée par autre chose : Eliza parle beaucoup avec ses deux amis et co-modérateurs de son site, mais à partir du moment où elle va se faire de amis dans la vie réelle elle va les laisser un peu de côté et on ne va plus trop entendre parler d’eux. Je trouve ça dommage car ils avaient une place relativement importante à un moment du livre et surtout je fais partie de ces gens pour qui l’amitié est sacrée et même si je peux comprendre le fait qu’on ne donne pas des nouvelles tout le temps on n’oublie pas pour autant ses amis…

Tout comme pour son autre roman, l’autrice nous propose une fin ouverte qui je trouve est un peu trop ouverte dans le sens où on n’a pas vraiment de fin, on n’a pas toutes les réponses à nos questions et déjà que de base les fins ouvertes ce n’est pas ce que je préfère mais alors quand elles sont comme celle-ci vraiment ça ne m’emballe pas.

Dans ce livre, l’autrice aborde un sujet qui n’avait jusqu’à présent pas été traité dans mes précédentes lectures : la vie sur Internet. En effet, elle nous parle du fait d’avoir une identité, une vie, une passion sur le web mais d’avoir une vie banale dans la réalité. Dans ce roman, Eliza est adulée sur Internet grâce à son webcomic alors que sa vie de lycéenne est tout a fait normale, je dirais même qu’Eliza est renfermée sur elle-même et qu’elle a du mal à s’ouvrir au monde extérieur. Finalement, la vie hors-ligne est-elle un avantage ou un inconvénient pour la vie réelle ?

En bref, je ne sais pas à quoi je m’attendais mais ce livre, malgré une plume agréable, n’a pas réussi à me convaincre, pour cela il me manque une fin aussi bien à l’histoire principale qu’à la bande dessinée d’Eliza…

.

.

« Il m’a trouvée dans une constellation. »

.

.

Et vous, avez vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez vous pensé ?

4 réflexions au sujet de « Eliza et ses monstres »

  1. Etant donné que je n’avais déjà pas franchement apprécié le premier, je pense que ta chronique a terminé de me convaincre ! 😛 Je ne lirais probablement pas ce livre, même si effectivement on le vois beaucoup passer sur les réseaux. De plus, j’ai totalement confiance en ton jugement & je sais que si tu n’as pas aimé je ne l’apprécierais pas non plus ! 😉
    Des bisous ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Pour le coup, ce livre je l’ai acheté parce que le résumé me plaisait plutôt bien et c’était aussi pour voir si j’accrochais avec le style de l’autrice ou pas…
    Merci de ta confiance & ne t’inquiètes pas celui-ci tu ne le retrouveras dans ta pile 😉
    Bisous 💚

    Aimé par 1 personne

  3. Je crois que juste à cause de la fin trop ouverte je ne pourrais pas le lire ^^’
    J’avoue que ta chronique ne me convainc pas du tout alors peut être si j’ai l’occasion comme ça, mais je ne veux pas l’acheter au prix du neuf ^^’
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Très certainement que ma chronique ne te convainc pas parce que ce livre ne m’a pas franchement convaincu moi-même…
    Pour le coup c’est réellement une fin ouverte donc si tu n’aimes pas ça effectivement je ne te le conseille pas ou alors d’occasion comme tu dis 😉
    Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s