Chroniques

Une lueur d’espoir

Couverture du livre : Une lueur d'espoir

Titre : Une lueur d’espoir
Autrice : K. A. TUCKER
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 596
.
.

Synopsis : Catherine Wright habite dans une petite ville. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase. Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national.

Mais Catherine ne souhaite pas que son nom soit révélé. Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie.

L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond qu’ils ne s’attendaient à ressentir. Comment une super-star comme Brett Madden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

.

.

Mon Avis : « Une lueur d’espoir » est le dernier titre de K. A. Tucker publié chez Hugo&Cie et paru au début de ce mois de février. J’ai d’ailleurs reçu mon exemplaire grâce à mon partenariat avec cette maison d’édition que je tiens une nouvelle fois à remercier pour cet envoi…

Lorsque j’ai reçu cet ouvrage, je ne m’attendais pas à une petite briquette de presque 600 pages et surtout, je me suis demandée si cette histoire allait me plaire car si ça n’avait pas été le cas, ma lecture m’aurait parut longue… Je vous rassure tout de suite, j’ai dévoré ce livre et quelques pages supplémentaires n’auraient pas été de refus !

Dans ce roman, nous allons donc faire la connaissance de Catherine, une jeune femme dont on apprend une partie de son passé lors du premier chapitre (qui est exclusivement consacré à des flash-backs) et que l’on retrouve dans le présent au second chapitre. En rentrant d’un rendez-vous arrangé qui ne s’est pas très bien passé, Cath va se retrouver confrontée à un accident de voiture, et elle va devoir extirper un homme de deux fois son poids d’une voiture sur le point de prendre feu… Qu’elle ne fut pas sa surprise en découvrant l’identité de cet homme, or Catherine tient plus que tout à sa tranquillité et à son anonymat… C’était sans compter sur la persévérance de Brett Madden, prêt à tout pour retrouver son sauveur !

Catherine est donc une jeune mère célibataire, qui travaille dans un restaurant depuis sa majorité et qui est une battante. En effet, suite à une relation avec son professeur d’arts au lycée, Cath se retrouve dénigrée par une partie de la population de sa ville et qui dit petite ville, dit commérages… Pour parler un peu de son entourage, j’ai beaucoup aimé le personnage de Lou qui est une mère de substitution pour Catherine : c’est une femme forte, franche et loyale comme je les apprécie… Comment ne pas non plus aimer Jack le petit frère de Cath ou encore Keith son meilleur ami policier… Brenna, sa fille, m’a fait rigoler de part ses réactions ou ses paroles qui ont souvent débloquées des situations… Et maintenant, l’atout majeur de ce livre selon moi : Brett Madden, le persévérant et gentil hockeyeur national. Enfin un protagoniste masculin sans tatouage, ni mauvais caractère ou autre palmarès de conquêtes féminines – pas que je n’apprécie pas ça en romance mais parfois le changement fait du bien ! Encore une fois, je suis tombée sous le charme d’un hockeyeur… Mais Brett est tellement… Non, je vais vous laisser le découvrir vous-même, mais vous verrez, vous ne serez-pas déçu(e) c’est certain 😉

L’histoire se déroule assez lentement et personnellement ce rythme ne m’a pas dérangé. A l’inverse, je trouve que la fin est un tout petit peu trop rapide et je suis presque restée sur ma fin tant le rythme s’est intensifié soudainement…

Une romance qui m’a fait sourire et rigoler et qui m’a surtout volé mon sommeil. J’ai eu le « malheur » de commencer cette histoire en me disant que j’allais lire une petite heure avant de dormir… Oui, sauf que l’heure s’est écoulée mais que j’ai été bien incapable de lâcher ce livre avant de dormir. Pour le coup, je parlerai presque d’un coup de cœur parce que je ne m’attendais pas à autant accrocher avec la plume de l’autrice mais surtout je ne pensais pas que j’arriverai à m’attacher au personnage de Catherine et pourtant, malgré son passé et sa fille (non je vous assure que je n’ai pas de problème avec les enfants, c’est juste qu’en littérature la présence d’enfant/bébé m’empêche de m’identifier et surtout d’accrocher à l’histoire, mais là pas du tout !) je me suis attachée à elle et je comprenais ses doutes, ses craintes… Bref, j’ai adoré cette romance contemporaine que je trouve plutôt réaliste et qui pour une fois ne met pas en avant un mec plein aux as et imbu de lui-même (bon entre nous eux aussi je les aime en littérature ^^).

En plus de nous écrire une belle histoire, K. A. TUCKER nous parle de sujets assez peu abordés finalement en littérature new adult : la monoparentalité, les relations professeur/élève (entre nous, qui n’a jamais eu un crush pour l’un de ses profs ?!), l’omniprésence des médias et autres réseaux sociaux dans la vie actuelle… Autant de sujets qui je trouve ont apporté du cachet à cette histoire.

En bref, une romance contemporaine toute douce que j’ai dévorée en quelques heures et qui m’a fait du bien au moral ! Je ne peux que vous la recommander 🙂

.

.

« C’est bien d’avoir des rêves. Sans rêves, on n’a pas de but dans la vie. A quoi ça sert de vivre si on n’a pas de but ? »

.

.

Et vous, avez vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez vous pensé ?

2 réflexions au sujet de « Une lueur d’espoir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s