Méli-Mélo

Bandol – Festival New Romance 2016

Bonjour à tous et à toutes !.🙂

Si vous me suivez sur Instagram, vous devez savoir que j’ai été au festival new romance et vu le weekend que l’on a passé là-bas je tenais à vous en faire un petit bilan. J’espère que cet article vous plaira, bonne lecture !

.

img_20160930_161641.jpg

.

.

Déjà deux semaines que le festival « New Romance » qui s’est déroulé à Bandol est terminé et je peux vous dire que j’ai eu du mal à reprendre le travail après le super weekend que l’on a passé là-bas !

Je me suis donc rendu à ce festival avec une copine/collègue et franchement on en a bien profité (d’autant que mis à part le samedi matin, on a eu un super temps.😛.)

.

Nous sommes parties le jeudi après-midi, juste après le travail : direction Bandol où l’on avait loué un studio sur Airbnb. Le logement était vraiment idéalement situé : à savoir qu’il était à cinq minutes à pied d’une calanque, à une bonne vingtaine de minutes à pied du centre-ville, du coup on a pu tout faire sans voiture et ça c’était drôlement pratique. (on avait même une piscine face au balcon)

.

.


.

Le vendredi, comme le festival n’ouvrait ses portes qu’à partir de 15h, on a décidé d’aller se balader le matin et de découvrir la calanque proche de notre studio. Vu le temps qu’il faisait ce jour-là on a même décidé d’aller faire bronzette sur la plage. Ensuite, le temps de rentrer manger, de se doucher, de préparer les sacs à dos et nous voilà parties !

.

Niveau sécurité, tout était prévu ! En arrivant, nous étions palpées et nos sacs à dos fouillés. Ensuite, nous avons récupérer nos pass pour les 3 jours et l’on nous a remis notre sac de goodies. Dans ce tote-bag, il y avait magazine Cosmopolitan, un bracelet rose, un badge TEX ainsi que de la pub et un récapitulatif du programme du festival.

A l’entrée de la tente nos livres étaient comptés et étiquetés. Sur le côté de l’entrée et en retrait des stands de dédicaces, nous avons tout de suite vu l’énorme stand proposé par la librairie Charlemagne de Toulon qui était présente tout au long du festival et qui a assurée niveau stocks. Je me suis empressée d’acheter l’ultime tome de la saga Beautiful de Christina Lauren et nous avons été faire avec eux sur leur stand.J’ai vraiment apprécié trouver quelques livres en avant-première !

Une fois dans la file, nous attendions et c’est là que nous avons vu qu’il y avait un petit souci d’organisation : en effet, le discours d’inauguration a commencé en retard ce qui fait que ce jour-là  il y a eu à peine une heure et demie de dédicaces mais nous avons quand même rencontrer Christina et Lauren ainsi que Colleen Hoover, qui sont 3 auteures  vraiment sympa et on a passé un bon moment .

.

Le soir, nous avons décidé d’aller au restaurant « Le bistrot du port » et là : catastrophe, mauvais choix… Pourtant, on a regardé les menus et il y avait beaucoup de monde installé mais je ne sais pas, nos têtes n’ont pas dû plaire aux serveurs, ils nous ont fait poireauter plus d’une heure avant de venir prendre notre commande et entre mon entrecôte qui était grasse et nerveuse et le poisson de ma copine qui n’était franchement pas ragoutant on a été franchement déçues. De ce fait, je ne vous recommande absolument pas ce restaurant à Bandol. Finalement , pour terminer notre soirée nous avons été faire un tour au casino 🙂

.

.

Le samedi,  alors là franchement on s’est levées tôt,  on était prêtes à être à 10h au festival pour commencer à faire la queue afin de voir plein d’auteures et en fait il pleuvait… Du coup,  on a préféré attendre un peu histoire d’y aller tranquillement et de ne pas être trempées parce qu’avec les livres dans les sacs à dos, ça n’aurait pas été sensas’ sous la pluie et là je peux vous dire que le samedi on a carburé !  On a vu vraiment beaucoup d’auteures,  on a commencé avec Karina Halle, ensuite nous avons rencontré Lexi Ryan, puis nous sommes allées discuter avec Mia Sheridan qui est vraiment une femme très gentille et douce et surtout elle m’a semblé vraie et sincère : lorsque je lui ai dit que j’avais adoré « Archer’s Voice » elle était touchée ça s’est vu dans ses yeux et du coup elle m’a fait une chouette dédicace !!

.

Le midi nous sommes allés manger dans un restaurant familial nommé « L’Escale » et pour le coup c’était super bon.  J’ai pris des pâtes aux cèpes et il n’y a pas à dire : les pâtes fraîches faîtes maison c’est c’est tellement bon !

.

.

.

Passé 14h,  nous sommes retournées faire dédicacer nos livres et rencontrer les auteures. Nous avons commencé l’après-midi avec Brittainy C. Cherry, ensuite nous sommes allées voir la gentille et souriante Geneva Lee qui m’a bien fait rigoler quand elle m’a dit qu’elle avait tellement chaud qu’elle aimerait bien que les garçons présents qui se baladaient torse nu sous la tente et qui faisaient partie de l’organisation viennent l’éventer ! Surtout, on a bien rigolé lorsque dans l’après-midi ils l’ont vraiment fait ! Je l’ai vraiment trouvé très sympa et le fait de nous faire porter un petit diadème en plastique pour les photos ça donnait une touche d’originalité.

Ensuite, nous avons été rencontrer S.C. Stephens, puis nous sommes allées voir Jane Devreaux qui a été pour le coup la rencontre la moins agréable du weekend . Je m’explique : on l’a trouvé particulièrement froide et franchement pour une auteure francophone et qui n’avait donc aucune barrière linguistique elle m’a fait nettement moins bonne impression que les auteures américaines qui elles pour le coup faisaient vraiment l’effort de nous comprendre et qui pour la très grande majorité étaient enjouées et joviales). Du coup, ça m’a vachement refroidi quant au fait de lire les aventures de Sandre… Juste à côté de son stand de dédicace, il y avait celui de Monica James et là ça a été la rencontre la plus chouette du festival. On a vraiment pu discuter avec elle, c’est une une femme qui est gentille, souriante, hyper agréable et franchement avant ce festival je ne la connaissais pas mais je regrette pas d’avoir pris son livre parce que je l’ai adoré d’ailleurs la chronique arrivera dans pas longtemps et je peux presque vous dire que c’est la rencontre que j’ai préférée du festival ! Ça ne m’étonne pas que dans les files d’attente  on entendait parler d’elle.

Ensuite, nous avons enfin été voir Anna Todd parce qu’il faut que je vous dise ça a été compliqué de la rencontrer : le vendredi la file d’attente a été fermé super tôt parce qu’il y avait trop de monde donc on est reparties en avance alors qu’on avait ses livres dans nos sacs et le samedi matin rebelote, quand on est arrivé à 11h la file d’attente était déjà fermée ; alors quand on a vu qu’il n’y avait pas trop de monde et que l’accès était encore disponible on a foncé. C’est une fille gentille mais il y avait tellement de monde que contrairement au vendredi elle ne prenait pas vraiment la peine de discuter, ce n’est pas un reproche juste une constatation : elle signait, nous demandait si on était contentes d’être là et elle posait pour les photos.

Après, nous sommes allés à la rencontre de K. A. Tucker et de K. Bromberg dont j’ai bien fait d’acheter le livre vu qu’il me tentait depuis un moment et qu’il a reçu le prix du meilleur roman étranger au festival new romance 2016. Ensuite, nous sommes allés voir la jolie Laura Trompette qui est une auteure française dont j’ai déjà vu les livres en librairie et dont j’ai déjà lu les résumés mais que je n’ai encore pas lu.

Enfin, nous sommes allées à la rencontre de R. K. Lilley qui nous a bien fait rire car elle se déhanchait sur « Relax » de Mika et elle en a profité pour nous demander si c’était une chanson française et si on la connaissait pour lui donner le titre. Elle était bine contente qu’on puisse la renseigner et elle a dit à son mari qui était avec elle qu’elle voulait la chanson 😉 C’est avec cette rencontre que l’on a terminé notre journée et franchement que  de bons moments.

Après une petite glace et un peu de marche ainsi qu’un arrêt à la plage pour mettre les pieds dans l’eau, nous sommes rentrées nous poser un studio. Ce soir-là nous pas nous permettait d’aller voir un film au cinéma et notre choix s’est porté sur « Crazy, Stupid, Love » que nous n’avions jamais vu ni l’une ni l’autre et la seule chose que je peux vous dire c’est que c’est un super film ! On était peut-être une trentaine dans la salle mais qu’est-ce qu’on a rigolé, j’en viens presque à ne pas regretter de ne pas l’avoir regardé plus tôt et de l’avoir découvert dans un cinéma  dans cette ambiance et puis entre nous Ryan Gosling crache pas dessus.

shirtless crazy stupid love hot ryan gosling  photoshop emma stone crazy stupid love Source des 2 gifs

.

.

.

Le dimanche matin direction l’île de Bendor histoire d’aller profiter des animations proposées. Nous avons commencé par la voyance j’espère que ce que la voyante m’a annoncé se réalisera parce que ce n’est que du positif pour moi après on a été faire les tatoo éphémère et il y avait trop de monde au  nail art donc nous n’avons attendu et on a préféré aller visiter l’île.

.

Après ça, déjeuner sur le pouce le long du port et direction le festival pour une dernière fois. Ce jour-là, Laura S. Wild était présence et on a eu vraiment beaucoup de chance parce que la librairie éphémère ne possédait plus que 3 livres de cet auteurs et on en avait besoin de deux. Elle est très gentil et j’ai hâte de lire son bouquin. Ensuite, nous sommes retournées voir Monica James parce que bon vu la rencontre de la veille et vu qu’il n’y avait personne à son stand on en a profité pour faire des photos et rigoler et nous sommes également R. K. LILLEY qui nous avait également fait forte impression !

.

.

Et voilà tout ce que nous avons fait au festival…Nous sommes ensuite retournées à l’appartement pour terminer les valises et il faisait tellement beau et chaud qu’on en a profité pour squatter la piscine pendant 2h avant de rentrer en Bourgogne et de retourner bosser le lundi…

.

.

.

.

.

En conclusion, je trouve que ce premier festival de la new romance en France était un chouette événement auquel j’ai pris plaisir de participer malgré les quelques cafouillages en terme d’organisation et l’absence de Jay Crownover que j’aurais adoré rencontrer histoire de lui dire que le personnage de Rule est parfait ou presque selon moi 😉

.

.

Et vous y êtes-vous allés ?! Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Et pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir y assister j’espère que vous pourrez vous rendre aux prochaines éditions…

7 réflexions au sujet de « Bandol – Festival New Romance 2016 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s